La marqueterie... cet art ancestral

Publié le par Marina BRISIGOTTI

Exposition de jolis tableaux dans le pré de Cabris
Exposition de jolis tableaux dans le pré de Cabris

C'est quand même bien de pouvoir apprendre à faire de la marqueterie... cet art si ancien et si noble... surtout en milieu associatif sympathique !

C'est vrai que ça prend du temps pour bien faire les choses, comme il faut.

Chapeau bas à Dédé d'avoir eu la patience de m'enseigner en 2002 les gestes que lui-même a appris au temps du Compagnonnage. Lui, il continue à en faire, tous les jours... passion réelle.

Pour moi le seul hic ces temps-ci c'est que je n'ai plus beaucoup de temps libre... je le déplore... et mon dernier tableau stagne.

Il représente le Vieil Antibes, les remparts plongeant dans la mer et un petit voilier blanc à l'horizon, le "Coeur de Loup" de Jean... disons que sur ma mer de bois à moi... y a pas un brin d'air !... pas d'quoi gonfler la grand-voile ni même faire frétiller l'génois mon Jeannot !!

Ce que j'aime dans cet art, c'est toucher et sentir les feuilles de bois, le placage, avec toutes les diversités que chaque essence peut avoir, ça me plaît beaucoup.

Je suis un peu fière aussi de retenir les noms des bois... on n'est pas nombreux dans ce cas. Les autres emploient des termes plutôt simplistes..."j'aurai besoin d'un bois un peu doré... ou clair qui semble nacré... ou rosé à petites taches...". Allez, on les pardonne. Mais peut-être que nous les membres dirigeants de cette association, nous avons failli à notre mission... Faudrait-il consacrer un "cours magistral" sur le nom des bois de placage ?

On a quand même investi dans un magnifique livre sur la marqueterie mis à la disposition de tous... et ceux qui savent transmettent aux autres. Mais quand ça veut pas entrer dans la mémoire, ça veut pas !

Je vous propose un petit tour sur le site de l'association "La Marqueterie du Vieil Antibes" et si vous êtes à proximité, passez-nous voir !

"Ohé moussaillon !...Cap vers les îles de Lérins !!"

"Ohé moussaillon !...Cap vers les îles de Lérins !!"

La marqueterie... cet art ancestral

"Fidei servandae exemplum 1815"

Le blason d'Antibes... j'avoue - sans fierté déplacée - que le résultat est plus que satisfaisant.

Je l'ai réalisé pour un ami, antibois de souche et fier de l'être. Il souhaitait avoir un grand coffret pour ranger sa collection de cartes postales d'Antibes, le tout verni au tampon, pour un effet miroir.

Aussitôt dit, aussitôt fait... je m'y suis collée et de nombreuses heures de concentration et de placages découpés, assemblés ou encastrés, le blason fut réalisé avec succès !

Je ne sais plus si des fleurs de lys ou des lettres composant la devise, lequel était le plus délicat et long à faire.

Pour la petite histoire, ce blason honore la fidélité des antibois au Roi Louis XVIII, lors du débarquement de Napoléon à Golfe Juan en mars 1815... les antibois, alors royalistes, lui ont fermé les portes au nez et enfermé son Avant-garde dans une chapelle pour faire comprendre à "l'Usurpateur" de passer son chemin... d'où la trajectoire déviée vers Cannes, où les cannois ont ravitaillé toute la garnison, puis Grasse, Saint Vallier-de-Thiey, Séranon, Castellane etc.. soit, l'actuelle célèbre "Route Napoléon".

Publié dans Arts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article